Retour à l'accueil Retour au site internet

Union Régionale des SCOP & SCIC Auvergne-Rhône-Alpes

Réseau

28 Mars 2013

2011-2013 : un Contrat économique sectoriel pour l’économie sociale et solidaire en Rhône-Alpes

 

Le développement du modèle CAE, décrit la semaine dernière en ces pages, est l’une des manifestations concrètes du contrat économique sectoriel pour l’économie sociale et solidaire.

 
Né d’une volonté rhônalpine, le contrat économique sectoriel souligne l’importance de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS) en Rhône‐Alpes qui représente près de 20 000 associations, plus de 2 000 coopératives, environ 850 mutuelles et une centaine de fondations. Ce sont plus de 225 000 salariés soit 12% du total des salariés du privé en Rhône‐Alpes. Pour la période 2011‐2013, le contrat se dote d’une enveloppe de 33,8 millions d’euros, cofinancée par la Région pour près de 8 millions d’euros, par l’Etat pour 3,5 millions d’euros et par les acteurs locaux de l’ESS pour 22,3 millions d’euros.

 
Le contexte économique et social de ces dernières années a légitimé l’ESS comme l’une des réponses à l’élaboration un modèle de développement innovant :

 
‐ en permettant la création et la pérennisation d’emplois de qualité ;
‐ en assurant la promotion de l’innovation sociale par une gouvernance et un dialogue social performants ;
‐ en repensant le rapport entre production et consommation et la complémentarité entre économie productive et économie de proximité ;
‐ en retrouvant une « intelligence du collectif », en favorisant les pratiques de mise en réseau, de mutualisation et de coopération ;
‐ en intégrant davantage les mutations environnementales ;
‐ en préservant et renouvelant le tissu économique des territoires par le soutien à un entrepreneuriat pluriel, source de création de richesses et d’emplois locaux.

 
Ce sont autant d’enjeux qui ont conduit à l’élaboration de ce second Contrat Sectoriel et qui prolongeront l’effort de structuration de l’ESS
engagé depuis 2007 :

 
‐ au niveau culturel, par une représentation et une définition partagée de l’ESS ;
‐ au niveau organisationnel, par le développement des moyens et compétences des réseaux ;
‐ au niveau économique, par la production des conditions de mise en oeuvre d’une dynamique de création et de développement des entreprises du secteur ;
‐ au niveau socio‐professionnel, par le développement de la gestion des ressources humaines et de la gouvernance des entreprises cohérentes avec les principes et les valeurs de l’ESS.

 
3 axes stratégiques pour le Contrat Economique Sectoriel pour l’économie sociale et solidaire en Rhône‐Alpes :

 
‐ Axe 1 : Agir pour promouvoir l’ESS
Le Contrat Sectoriel prévoit le déploiement d’une communication ciblée, afin de renforcer la différenciation de ce champ par rapport à l’économie traditionnelle.

 
‐ Axe 2 : Agir pour dynamiser l’économie rhônalpine
Pour participer au développement économique régional, l’ESS doit pouvoir s’appuyer sur son environnement local, au plus près des territoires et en adéquation avec les besoins des populations.

 
‐ Axe 3 : Agir pour contribuer à l’innovation sociale et à des emplois de qualité
Le Contrat Sectoriel se base sur des valeurs, une éthique et les pratiques exemplaires pour conjuguer performance économique et qualité d’emploi.

 

Transmea-Scop
Un exemple d’action du premier contrat économique sectoriel :

Transméa, 1ère société de capital risque dédiée à la reprise d’entreprise par les salariés : Transméa apporte un accompagnement et un financement adaptés aux salariés qui souhaitent reprendre leur entreprise. Cet outil vise la transmission d’entreprises saines et la reprise d’entreprises en difficulté

en Rhône‐Alpes.

 
http://www.transmea.coop/

 

Partager sur les Réseaux Sociaux
Suivre les Scop sur Facebook Suivre les Scop sur Twitter

Laissez un commentaire

Votre adresse Email ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces caractères HTML et attributs : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>