Retour à l'accueil

Union Régionale des SCOP & SCIC Rhône-Alpes

La Démocratie nous réussit

7e trophées régionaux de l'ESS : 6 entreprises coopératives récompensées

SCOP / Coopérateur / 7e trophées régionaux de l’ESS : 6 entreprises coopératives récompensées
 
Print Friendly
30 Novembre 2016

Hier soir, les acteurs de l’ESS en région se sont donnés rendez-vous à l’UCLy pour conclure ce mois de l’ESS 2016 avec la remise des trophées de CoopMag, la Société coopérative qui vous propose chaque mois le magazine Mag2 Lyon. Cette année, 6 coopératives ont été récompensées.  

2016-11-30-remise-de-trophee-lgb-scop

Qui est la première coopérative labellisée French Tech ?

Prix de l'innovation 2016

Labellisée Métropole French Tech en 2014, l’association Digital Grenoble a décidé de passer à la vitesse supérieure, en se transformant en Scic (Société Coopérative d’Intérêt Collectif) en novembre dernier. Première et unique structure labellisée French Tech en France à opter pour le statut coopératif, Digital Grenoble manifeste ainsi son attachement au maintien du projet collectif et de la gouvernance partagée, tout en s’inscrivant pleinement dans une démarche innovante. Un comité exécutif, composé de 7 personnes élues pour 2 ans, et 325 associés – 313 personnes physiques et 12 partenaires, dont l’Union régionale des Scop et Scic, mais aussi la CCI de Grenoble, Inovallée, Minalogic ou encore le Clust’R Numérique –, constituent la gouvernance de la nouvelle structure. Aujourd’hui Digital Grenoble lance le projet de fonds d’investissement Coop’venture qui financera les start-up qui ne sont pas dans une logique de revente. Un fonds pour les accélérateurs – ceux qui accompagnent les projets – est également en projet.

Logo Digital Grenoble

Digital Grenoble - Scic SAS - 2015

Qui accompagne des sportifs en fin de carrière à l'entrepreneuriat ?

Prix de l'emploi 2016

Prisme est une Coopérative d’Activités et d’Entrepreneurs (CAE) généraliste, entreprise partagée qui réunit autour de valeurs communes des entrepreneurs-salariés dont les activités peuvent, ou non, avoir des liens entre elles. La CAE est « Agitateur d’idées et mixeur de compétences ».

Prisme associe des acteurs multiples autour de l’intérêt collectif : salariés, collectivités publiques, bénévoles, entreprises, associations, particuliers, usagers… L’intérêt collectif ? Accompagner des entrepreneurs de la culture mais aussi la reconversion de sportifs de haut niveau, qui doivent s’arrêter et trouver une nouvelle activité. La CAE vise les 50 emplois en 3 ans, elle en est déjà à 26, un beau signe de réussite.

prisme

Prisme - Scic SAS - 2016

Qui allie ingrédients bio, distribution locale et entreprise solidaire ?

Coups de coeur 2016

Bou’Sol est un écosystème inventif et solidaire au sein de la filière blé/farine/pain qui a ses racines en région PACA : différents acteurs souhaitent s’engager dans un projet de Territoire et de solidarité axé sur cette filière. L’association Pain et Partage est créée en 1993, basée sur une mission humanitaire en Roumanie et à Manille, avant de relocaliser le projet à Marseille. En 2013, la Scic Bou’Sol est créée sous l’impulsion du chantier d’insertion « Pain et Partage » et de deux entrepreneurs sociaux (dont Samuel Mougin, co-gérant de Pain et Partage Lyon). Bou’Sol, structuré en tant que tête de réseau, vise à assurer l’émergence et l’animation d’un réseau de boulangeries solidaires dénommées « Pain et Partage » à l’échelle nationale. Aujourd’hui les 5 boulangeries solidaires de ce réseau représentent 50 000 consommateurs et 60 emplois créés. Structurée à Lyon en Scic depuis août 2015, l’entreprise est également une entreprise d’insertion. Pour accueillir des personnes éloignées de l’emploi dans les meilleures conditions, un accompagnement socio-professionnel individuel et collectif est proposé à ces salariés pour leur permettre de retrouver confiance en soi et de s’impliquer dans une dynamique emploi. L’accompagnement à l’embauche de ces salariés a été confié à une autre Scic du département, Groupe Eos : un bel exemple d’inter-coopération !

Logo Pain et Partage

Pain et partage - Scic SARL - 2016

Qui collecte 1200 tonnes d'encombrants par an et les réutilise à 88% ?

Coups de coeur 2016

La plateforme solidaire du Roannais, dans la Loire, plus connue en tant que C3R, est née d’un partenariat entre plusieurs associations spécialisées dans le recyclage des déchets de la région de Roanne. Ensemble, ces structures ont décidé de créer une entreprise coopérative afin d’améliorer le ramassage auprès des particuliers. C’est ainsi qu’est né C3R, une entreprise d’insertion qui collecte 1 200 tonnes de déchets par an auprès de 70 000 habitants dans un rayon de 100 kilomètres autour de Roanne.

L’entreprise va optimiser le traitement des déchêts et les valoriser à l’échelle locale. 55% des déchets sont recyclés, 33% réemployés… au final ce sont seulement 12% qui terminent en enfouissement. L’entreprise est sollicitée, notamment sur Lyon, car cette expertise de l’optimisation des déchets couvre un large panel d’aspects, du juridique au technique, sur lesquels C3R a un savoir-faire unique.

Logo Plateforme du Roannais

Plateforme solidaire du roannais - Scic SARL - 2012

Qui a recréé une entreprise dès sa liquidation ?

Prix de l'entrepreneuriat 2016

Prévenus à peine une semaine à l’avance de la possible cession de leur entreprise, les salariés de LGB Machines (société constructeur de machines industrielles) ont réussi l’exploit de recréer leur entreprise dès sa liquidation en reprenant matériel et locaux grâce à un investissement personnel conséquent appuyé par le mouvement coopératif. Implantée à Villeurbanne depuis plus de 60 ans, la société LGB Machines a été liquidée en octobre 2015.

Le tribunal a refusé la seule offre d’un concurrent, cette reprise ne maintenant que 4 emplois sur les 14. Les salariés n’ont pas eu l’opportunité, comme c’est souvent le cas hélas, de faire une proposition de rachat au tribunal. Ces derniers ont été mis devant le fait accompli malgré leur conviction qu’il y a encore de l’activité dans leur secteur. La reprise post-liquidation dans un secteur industriel nécessitant un investissement fort parait difficile sur un délai aussi court mais huit salariés-repreneurs ont réussi l’exploit de réunir 97 400 € dans les temps. La mobilisation des outils financiers du mouvement coopératif (comme SOCODEN) ont permis de lever presque 200 000 € supplémentaires pour atteindre l’objectif fixé.

Pas d’interruption pour la nouvelle Scop SARL qui est restée dans ses anciens locaux et a conservé son parc machines. Elle a donc repris son activité à la première heure, mais sous forme coopérative.

Logo LGB

LGB Scop - Scop SARL - 2016

Qui a développé un outil de cobotique au service du bio ?

Prix Trajectoires 2016

Non, il ne s’agit pas d’une faute de frappe : Toutilo, développé par la SAS ToutiTerre, est un projet de cobotique ! Il ne s’agit pas d’un robot mais d’un outil qui va assister l’Homme, pas le remplacer. Eco-construits, les produits Touti Terre répondent à une double problématique forte : augmenter la rentabilité des exploitations agricoles et diminuer la pénibilité du travail de la terre.  Pour cela, cette entreprise familiale apporte son savoir-faire dans la conception et la fabrication de solutions innovantes tant d’un point de vue technologique que dans leur usage. L’entreprise, créée en 2014, a choisi d’obtenir le label ESUS prévu par la loi Hamon de 2014 pour marquer cet engagement vers le bio et le solidaire. L’entreprise a également bénéficié du soutien financier de Transméa grâce à son engagement dans une démarche de progrès social.

touti-terre

ToutiTerre - SAS éthique adhérente au mouvement coopératif - 2014