Retour à l'accueil

Union régionale des Scop Auvergne-Rhône-Alpes

La Démocratie nous réussit

CitéCréation : 40 ans de créations et d’innovations murales au service de l’esthétique urbaine

SCOP / Tous publics / CitéCréation : 40 ans de créations et d’innovations murales au service de l’esthétique urbaine
 
Print Friendly
28 Novembre 2018

CitéCréation, leader mondial de la peinture murale et du design mural monumental, fête cet automne ses 40 ans. La Scop, installée depuis l’origine à Oullins, a réalisé plus de 750 fresques murales à travers le monde, dans les centres-villes comme dans les zones urbaines périphériques et les entreprises.

 

Aux origines de CitéCréation, en 1978, il y a la volonté d’un groupe d’étudiants des Beaux-Arts de Lyon de faire sortir l’art dans la rue, de le rendre accessible à tous. Ils créent alors l’association Populart. Dans le cadre d’un échange avec des peintres muralistes mexicains, auprès desquels ils apprennent les techniques de la peinture murale, une première fresque est réalisée avec eux dans le quartier de la Saulaie, à Oullins.

 

En 1987, les fondateurs décident de transformer l’association en Scop, une forme d’entreprise qui correspond déjà tant à leur organisation qu’à leur éthique. Ils réalisent alors leurs premières créations lyonnaises emblématiques : le mur des Canuts, et les 24 fresques du Musée urbain Tony Garnier, mais aussi les premiers circuits de murs peints à Brest, Angoulême ou encore Québec. Ces projets phares assoient la réputation et la reconnaissance de CitéCréation, et permettent à la Scop de se développer à l’international. En 2000, elle ouvre alors la filiale MuraleCréation à Québec puis DekorativeCity à Berlin en 2010.

 

Depuis les années 2010, la Scop amorce un nouveau tournant en réorientant son travail vers une nouvelle approche innovante née à Berlin, celle du Design Mural Monumental. Par cette nouvelle manière d’aborder la transformation esthétique d’un quartier dans sa globalité, en concertation avec différents acteurs (habitants, architectes, urbanistes, collectivités…), l’intervention de CitéCréation redessine le paysage urbain.

 

Des projets de moyens et longs termes donc, qui nécessitent une ingénierie complexe, et des financements conséquents. Pour soutenir ce développement, la Scop a sollicité un prêt du Fonds d’innovation sociale de Bpifrance, les outils financiers du Mouvement coopératif et de France Active, et finalise actuellement un accord avec la Banque des Territoires. Dans le suivi de ce dossier ambitieux, CitéCréation a pu compter sur le soutien et l’expertise de l’Union régionale, comme elle a pu le faire aux différentes étapes de son développement. « L’Union régionale est un des facteurs de pérennité de la Scop », précise Odile Michel, co-gérante, « sans son appui, nous aurions eu beaucoup de difficulté à traverser les embûches. Elle nous a toujours aidés à nous développer, et à exister encore aujourd’hui. »

 

Pour les 7 salarié·e·s-associé·e·s, l’autre grand chantier de ces dix prochaines années est la transmission de la Scop. CitéCréation aborde cette étape avec sérénité, assure Odile Michel : « En créant une formation initiale de peintres muralistes en partenariat avec l’école Emile Cohl, nous nous assurons de la transmission du métier. Et en interne, nous avons déjà commencé à intégrer de nouvelles personnes dont les compétences sont complémentaires aux nôtres, associé·e·s fondateurs. Nous garantissons ainsi que la Scop sera en capacité à se développer et à créer encore de beaux projets dans les années à venir ! ».