Retour à l'accueil

Union régionale des Scop Auvergne-Rhône-Alpes

La Démocratie nous réussit

Les salariés de 2MI (03) reprennent leur entreprise en coopérative !

SCOP / Coopérateur / Les salariés de 2MI (03) reprennent leur entreprise en coopérative !
 
Print Friendly
17 Octobre 2019

13, c’est le nombre de salariés de 2MI qui ont fait le choix de s’associer pour reprendre l’entreprise en Scop, société coopérative et participative ! Fondée en 1948 et située à Lavault-Sainte-Anne dans l’Allier, 2MI conçoit et réalise des outillages et prototypes pour l’industrie automobile et aéronautique. 2Mi est la 1ère reprise d’entreprise par les salariés accompagnée par la société de capital-investissement Transméa dans le département de l’Allier.

Une inauguration en présence des élu·e·s

Le 23 septembre, 2MI a ouvert ses portes pour inaugurer ce nouveau chapitre, en présence des élu·e·s : Mme VANCEUNEBROCK-MIALON, députée de l’Allier, Mme LECAILLON, préfète de l’Allier, M TRIKI, maire de Lavault-Sainte-Anne, M LAPORTE, maire de Montluçon, M DUGLERY, conseiller régional Auvergne-Rhône-Alpes et président de Montluçon communauté, présent·e·s  pour manifester leur soutien à 2MI qui franchit une étape-clé de son histoire.

Du redressement judiciaire à la reprise en coopérative

Nous sommes en janvier 2019 à Lavault-Sainte-Anne, dans l’Allier, 2MI est en redressement judiciaire, et donc vouée possiblement à disparaître. C’est à partir de là que 13 des 49 salariés de l’époque se mobilisent et se battent pour leur entreprise, qu’ils choisiront de poursuivre en Scop, société coopérative et participative.

Le projet de reprise a émergé sur les conseils de la Scop LGB, qui travaille avec 2MI depuis 20 ans. L’’équipe se lance alors dans cette direction collective : « On a un sous-traitant en Scop, ça m’a ouvert l’idée. Par la suite, j’ai proposé aux 49 qu’on était, et il y en a 13 qui sont sortis du lot et qui étaient intéressés par le projet. On croyait vraiment ce qu’on faisait. (…) On se sentait capable de le faire. » raconte Cédric Bonnefoy, dirigeant de 2MI.

Une reprise réussie accompagnée par Transméa

Le tribunal a approuvé la reprise par les salariés le 19 avril 2019, le jour des 20 ans d’ancienneté de Cédric Bonnefoy, élu dirigeant par ses collègues ! 20 ans d’ancienneté et une vision globale de l’entreprise, ce choix n’est pas anodin, et M Bonnefoy a de quoi inspirer confiance auprès de l’équipe. « Esprit collectif », « solidarité », « osmose », voilà comment il décrit la relation entre les salariés.

Aujourd’hui, les voyants sont au vert : clients et fournisseurs sont restés, l’activité reprend ses droits, avec un prévisionnel respecté.

Cette belle histoire est soutenue par la société de capital-investissement Transméa qui accompagne la transmission, du diagnostic au développement, en proposant une solution de financement pour le cédant et les salariés. Dispositif unique en France, son action représente 835 emplois sauvegardés en 54 interventions depuis 2008 : de quoi rassurer avec un taux de pérennité de 82 % sur trois ans.

Tout un symbole, 2MI est la 1ère reprise d’entreprise par les salariés que Transméa accompagne dans le département de l’Allier ! Jérémie JACQUART, vice-président de l’Union régionale des Scop Auvergne-Rhône-Alpes, et l’équipe de Transméa, ont été convaincus par l’engagement de l’équipe, l’esprit collectif qui les anime, et l’existence d’un leader, Cédric BONNEFOY, capable de fédérer l’équipe et de l’emmener plus loin.

Et comme le résume ce dernier : « 2MI, c’est une passion (…), on aime notre boîte, ça fait en moyenne 17 ans qu’on est là, et puis on a le savoir-faire et l’amour de notre métier ».

En savoir + sur les projets accompagnés par Transméa : www.transmea.coop

 

2019-09-23-2MI-Inauguration-1
2019-09-23-2MI-Inauguration-4
2019-09-23-2MI-Inauguration-3
2019-09-23-2MI-Inauguration-2