Retour à l'accueil Retour au site internet

Union Régionale des SCOP & SCIC Auvergne-Rhône-Alpes

Vie Coopérative

23 Octobre 2013

Ardelaine : 30 ans de développement économique local

LogoArdelaineLa Scop Ardelaine célèbre en 2013 trente années au service de la laine ardéchoise, de la tonte des moutons à la fabrication de produits (matelas, oreillers, vêtements, etc…) en passant par toutes les phases de traitement, mais aussi à la mise en valeur du territoire et du patrimoine local. Avec une signature écologique et solidaire.

 

Lorsqu’on évoque le cas d’Ardelaine, on se doit de rappeler à quel point son idée fondatrice était ambitieuse, pour ne pas dire téméraire : ressusciter la filière de la laine Ardéchoise et redonner un élan à St Pierreville, un village de 430 habitants : « Dès le départ, nous avions la volonté de nous impliquer dans l’économie locale. Nous ne voulions pas travailler que pour nous-mêmes », explique Béatrice Barras, à l’origine de cette aventure avec son mari Gérard Barras.

 

C’est en 1975 que l’équipe des 5 fondateurs d’Ardelaine a démarré le projet sur la base d’une filature en ruine, dont l’activité avait été abandonnée de longue date. Le premier défi a été de ne pas se laisser abattre par les sept années initiales à restaurer les bâtiments et mettre en route l’outil de travail, en multipliant en parallèle les petits boulots et les emplois saisonniers, tout en apprenant à travailler la laine avec l’envie que procurent les projets au long cours. Redonner vie à la filature, c’était aller à l’encontre des logiques d’exode rural de l’époque. C’était redonner un dynamisme au village et montrer par l’exemple que des projets entrepreneuriaux avaient encore leur place en Ardèche. Petit à petit, le projet remporte l’adhésion des habitants, dont certains rejoindront les rangs d’Ardelaine, donnant à l’entreprise une force de travail toujours plus importante.

 

En 1982, la SCOP Ardelaine est créée après l’achat de matériel et le lancement de la fabrication de matelas. L’entreprise se développe, et de nouvelles perspectives ne tardent pas à apparaître : un atelier de tricotage ouvre en 1986 dans un quartier HLM de Valence (26). « A notre sens, le développement local ne doit pas opposer la ville à la campagne. C’était important pour nous de nous impliquer dans ce quartier, et d’y accomplir un travail aujourd’hui reconnu et récompensé. Faire des vêtements en France, c’est plus qu’acrobatique. Mais nous avons su agréger les compétences et mobiliser les personnes pour montrer que c’était encore possible ». En 2000, ce sont des jardins partagés d’habitants  qui sont mis en place dans le même quartier de Valence. Le site Ardéchois a lui aussi connu de grandes évolutions au fil du temps, avec l’ouverture d’un musée de la laine et du mouton en 1991. La croissance de l’entreprise a aussi nécessité en 2007 un réaménagement du site pour améliorer le cadre de travail, et ouvrir un café-librairie qui sera complété par un restaurant en 2011, créant ainsi 14 emplois supplémentaires.

 

Tout au long de ces trente années, Ardelaine a porté haut les valeurs de la coopération, et a su développer une culture d’entreprise qui lui est propre : « Nous avons voulu une croissance lente. L’équipe fondatrice vient de l’éducation populaire, et c’était important pour nous de prendre le temps de former chaque salarié, de le laisser s’imprégner de la culture coopérative. Notre entreprise n’est pas monolithique, elle est faite de plusieurs petits secteurs, reliés par le dialogue et beaucoup de profils polyvalents ».  Faire perdurer le dialogue entre les salariés, et renforcer le lien qui les unit, c’est l’idée même de la Scop qui est ici illustrée par l’exemple d’Ardelaine. Un exemple qui attire beaucoup de sollicitation de l’extérieur, pour intervenir sur les thèmes de la coopération, et surtout du développement économique local.

 

Aujourd’hui, la Scop emploie près de cinquante salariés. Elle reste, pour longtemps, un exemple de réussite tant économique que coopérative.

Le site internet d’Ardelaine

 

Partager sur les Réseaux Sociaux
Suivre les Scop sur Facebook Suivre les Scop sur Twitter

1 commentaire

  1. Pingback Ardelaine : 30 ans de développement &eac...

Laissez un commentaire

Votre adresse Email ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces caractères HTML et attributs : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>