Retour à l'accueil Retour au site internet

Union Régionale des SCOP & SCIC Auvergne-Rhône-Alpes

Actualité

04 Septembre 2014

Le Chou ravi : la Scop comme moyen de développement

 

Le Chou ravi, membre du réseau Biocoop, naît il y a un peu plus de vingt ans de l’initiative d’un groupe de bénévoles désireux de développer la vente de produits bio. En 1998, 45 d’entre eux en deviennent sociétaires, en faisant évoluer le statut de l’entreprise en société coopérative de consommateurs. Mais, dans un secteur toujours porteur et en développement, de plus en plus concurrentiel, ce mode de gestion bénévole finit par trouver ses limites.

 

Avec l’appui de l’Union Régionale des Scop, Le Chou ravi passe donc en statut Scop en mars 2013. « La transition s’est faite très simplement, puisque nous étions déjà sous un statut coopératif », raconte Alexandre Carouge, l’actuel gérant. Chacun des salariés-associés a investi une part égale dans la Scop. « L’accompagnement réalisé par Simon Mirouze, délégué à l’Union Régionale, a rassuré les anciens sociétaires, qui étaient pour la plupart éloignés du monde de l’entreprise, et en connaissaient mal les règles », ajoute-t-il.

 

La Scop compte aujourd’hui cinq salariés, dont quatre associés, et deux associés extérieurs (la coopérative Biocoop et les anciens sociétaires regroupés en association). Dès la fin 2012, des travaux d’agrandissement et d’aménagement ont pu être réalisés, des bureaux créés. Désormais, les clients peuvent retrouver, sur 160 m², plus de 3 000 références, pour la majorité d’entre elles issues d’une production locale.

 

Scop-Chou-Ravi

Partager sur les Réseaux Sociaux
Suivre les Scop sur Facebook Suivre les Scop sur Twitter

Laissez un commentaire

Votre adresse Email ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces caractères HTML et attributs : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>