Retour à l'accueil Retour au site internet

Union Régionale des SCOP & SCIC Auvergne-Rhône-Alpes

Réseau

30 Janvier 2013

"Favoriser un développement humain, social et écologique"

 

Trois questions à Pascal Canfin, ministre délégué auprès du ministère des Affaires Etrangères, en charge du développement.

 

Comment la France peut-elle soutenir l’essor du mouvement coopératif ?
Pascal Canfin : Le Gouvernement veut faire de l’économie sociale et solidaire une composante importante des différentes politiques prioritaires en cours (participation des employeurs de l’économie sociale et solidaire à la grande conférence sociale, emplois d’avenir dans ce secteur, action spécifique de la future Banque publique d’investissement en sa faveur, etc.), reconnaissant l’apport au pays qu’elle assure en matière de production, de redistribution et de création d’emplois non délocalisables. Une loi-cadre sur l’économie sociale et solidaire sera proposée. Ce sera la première du genre en France et je sais qu’elle est très attendue par les acteurs du monde coopératif. Nous souhaitons lui donner le contenu le plus ambitieux possible pour favoriser un développement économique qui soit aussi un développement humain, social et écologique.
L’intercoopération peut-elle aider les États du Sud à développer une économie durable ?
P. C. : Les projets portés par les acteurs de l’économie sociale et solidaire (ESS) au Sud sont nombreux et doivent être pleinement soutenus. Il faut aller plus loin en formalisant une véritable stratégie de développement de l’ESS. C’est l’un des points que nous traiterons lors des Assises du développement et de la solidarité internationale que je vais piloter. Cela fait quinze ans qu’une telle concertation avec la société civile n’a pas eu lieu. D’octobre 2012 au printemps 2013, nous allons débattre avec les ONG, les collectivités locales, les parlementaires, les élu(e)s, nos partenaires du Sud et les acteurs de l’ESS de notre politique de développement.
Quelle action conjointe attendez-vous des coopératives pour une autre mondialisation ?
P. C. : L’innovation ! Nous sommes dans un monde aux ressources limitées au sein duquel 1,3 milliard de personnes vivent avec moins d’un dollar par jour. Nous devons innover pour faire en sorte de continuer à sortir de la pauvreté au moins 1,5 milliard de personnes tout en inventant les conditions de vie qui font que l’on pourra vivre à 9 milliards sur cette Terre en 2050. C’est un défi extraordinaire et nous avons besoin de toutes les innovations, de tous les entrepreneurs économiques, de tous les entrepreneurs politiques et de la société civile pour trouver des solutions à ce défi.CC_2lignes_avec_signature_BD_Coul

 

 

Article initialement paru dans le n° 27 de la revue « Proches », le magazine des sociétaires du Crédit Coopératif, et republié en partenariat avec le Crédit Coopératif

 

 

 

Partager sur les Réseaux Sociaux
Suivre les Scop sur Facebook Suivre les Scop sur Twitter

Laissez un commentaire

Votre adresse Email ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces caractères HTML et attributs : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>