Retour à l'accueil

Union régionale des Scop Auvergne-Rhône-Alpes

La Démocratie nous réussit

Une nouvelle Présidente pour les Scop Rhône-Alpes

SCOP / Une nouvelle Présidente pour les Scop Rhône-Alpes
 
Print Friendly

L’Union régionale des Scop Rhône-Alpes vient d’élire sa nouvelle présidente, Laurence Ruffin, PDG de la Scop Alma à Saint Martin d’Hères (38). Laurence succède ainsi à Guy Babolat qui occupait cette fonction depuis 2012.

Voilà 14 ans que Laurence Ruffin a décidé de quitter l’univers des sociétés cotées pour celui des Scop (voir ci-dessous son profil). Pour elle, ce modèle d’entreprise regorge de sens et de potentiel, puisqu’il correspond, pour la plupart des gens, à ce que devrait être toute entreprise. Attachée à l’Union régionale, aux personnes et aux sociétés qui la composent, Laurence Ruffin a envie, en travaillant avec le Conseil d’Administration, de :

1/ Renforcer le fonctionnement coopératif et territorialisé au sein du Mouvement Scop, avec :

  • une territorialisation active : plus de proximité, des comités qui animent les territoires, qui permettent les rencontres et une meilleure représentation locale ;
  • une co-construction avec les équipes des salariés de l’Union régionale, des élus et des coopérateurs volontaires et actifs sur des thématiques.

2/ Réussir le rapprochement avec l’Union régionale des Scop Auvergne et profiter de cette occasion d’enrichissement mutuel ;

3/ S’affirmer et se différencier, en promouvant la place des salariés et le modèle d’entreprise durable, ancrée sur un territoire, en revendiquant le statut coopératif comme la déclinaison de notre vision de l’économie, et en positionnant la finance comme un outil;

4/ Devenir un Mouvement ouvert, une locomotive et oser se développer sur différents champs, en :

  • Continuant sur nos voies de développement traditionnelles (création ex nihilo, transformation d’association, reprise d’entreprise par les salariés avec Transméa, défense des PME industrielles où la rentabilité existe mais parait insuffisante aux financiers traditionnels…)
  • Tout en ouvrant de nouveaux champs, comme par exemple :
    • Accompagner  et financer des startups coopératives et de l‘économie collaborative
    • Construire un plan d’accompagnement des Scop à la croissance externe, dans le respect de nos valeurs
    • Travailler sur les filières à potentiel qui font sens : transition énergétique, emplois Blancs, innovation sociale avec Alter’Incub
    • Et oser faire des projets nouveaux, réfléchir à l’accueil de membres associés qui partageraient nos valeurs sans avoir (encore) adopté nos statuts.

Pour réaliser ces objectifs, Laurence Ruffin pose un incontournable : continuer à apporter un service de qualité aux Scop et Scic adhérentes (gestion, juridique, outils financiers, enrichi par l’accompagnement coopératif), rester l’interlocuteur privilégié des Scop.

Mais qui est Laurence Ruffin ?

Laurence Ruffin _ actuDiplômée de l’ESSEC, Laurence Ruffin débute sa carrière au sein du cabinet de conseil Arthur Andersen, la poursuit en Italie chez Renault, avant de lui donner un tout autre tournant.

Soucieuse de donner un sens à sa vie professionnelle, elle intègre l’Union régionale des Scop Rhône-Alpes, où elle restera 6 années, en tant que Déléguée puis Responsable développement. En 2007, elle lancera ainsi la société de capital risque Transméa.

En 2009, Laurence a envie de cesser l’accompagnement aux dirigeants pour envisager de reprendre elle-même une entreprise. Depuis 7 ans maintenant, elle est PDG d’Alma, Scop située à St Martin d’Hères (38) et spécialisée depuis 1979 dans l’édition de logiciels et services informatiques. Alma compte 80 salariés associés et affiche une forte implantation à l’international.

En complément, Laurence s’investit depuis 2 ans à l’Union régionale des Scop Rhône-Alpes… en tant qu’élue cette fois, membre du Conseil d’administration et du Bureau.