Bienvenue sur le site de votre Union Régionale
La force du réseau

SkiTEC : la coopérative qui donne une nouvelle vie aux skis

14 06 2021

SkiTEC : la coopérative qui donne une nouvelle vie aux skis

Les skis : synonymes de vacances en famille, de dépaysement, de respiration et appréciés par les grands et les petits. Mais que deviennent nos vieux skis usagés ? Saviez-vous que chaque année en France se sont 500 000 skis et snowboards qui ne reverront plus la neige ? Les skis et les planches de snowboard sont en effet composés de matériaux divers (métal, plastique, résine, bois, colle etc.) qui rendent, à ce jour, leur recyclage quasi impossible et finissent dans la plupart des cas brûlés.

C’est à partir de ce constat que l’association ArtSkiTech, accompagnée par Alter’Incub de 2018 à 2019, a été créée, suivie par la création de la Scic SkiTEC qui a vu le jour cette année en janvier. L’objectif de ces deux structures, situées au cœur de l’Arc Alpin, est la réutilisation des skis dans les territoires de montagne : « Dans l’économie circulaire, l’idée c’est de se dire que les déchets sont aussi de ressources ! », raconte Emilie Vuillequez, directrice générale de SkiTEC. L’association se consacrait auparavant à la création d’une gamme de mobilier et de dômes géodésiques à partir de skis usagés. Mais l’ambition de l’association ne s’arrête pas là : pour avoir un impact significatif sur le volume annuel de skis jetés en France, il faut aller plus loin et lancer une coopérative.

skitec

Créer une coopérative pour aller plus loin

Pour utiliser les skis en volume, la coopérative se concentre sur la construction de structures architecturales. Par exemple des ombrières photovoltaïques qui protègent les voitures du soleil et produisent de l’énergie, des abris à vélos, des serres ou des hangars de stockage pour des artisans et agriculteurs. Le tout construit à partir de skis usagés dans une démarche écologique.

« Ce qui a motivé surtout la création de la coopérative, c’est de se dire que si on veut un impact significatif sur le monde du ski, il faut qu’on se donne les moyens et il faut qu’on arrive à faire la R&D avec l’ambition de créer des structures. L’objectif qu’on s’est fixé, c’est de réutiliser 100 000 skis à l’horizon de 2025 chaque année, donc à peu près 20 % du flux annuel des skis déchets. »

SkiTEC reste à l’écoute des territoires de montagne et cherche à impliquer les différents acteurs autour du projet : « C’est un projet très ancré sur le territoire et qui avant tout répond à une problématique locale. Il y avait ce besoin d’associer les parties prenantes à notre écosystème pour que ça fonctionne. Les collectivités locales sont clairement des partenaires avec lesquels on souhaite travailler d’une manière plus étroite. »

D’autres raisons ont aussi poussé les porteurs du projet à choisir la Scic : « Pour rester en autonomie, on avait besoin d’avoir du capital et des fonds propres pour développer notre activité. Il y a aussi d’autres facteurs qui nous ont motivés pour créer la Scic, liés à nos valeurs et celles de l’Economie Sociale et Solidaire, comme la démocratie et le fait de prendre les décisions ensemble à poids égal. »

skitec

Une réutilisation durable

La réutilisation des vieux skis paraît la solution la plus écologique et pertinente qui s’inscrit dans une démarche d’économie circulaire. Cependant l’objectif de la coopérative est non seulement de réutiliser le plus grand nombre de skis possible, mais aussi de rallonger leur vie. Quand on achète des skis, souvent leur durée de vie est de 3 ans, dans les meilleurs des cas, 6 ans, et ensuite ils sont éliminés. L’idée de la coopérative est de passer de cette fourchette de 3 ans à plusieurs dizaines d’années : « L’intérêt des structures que l’on créée, au-delà du volume, c’est le fait qu’on puisse réutiliser le ski sur un temps long, par exemple quand on construit un abri à vélo, c’est au moins sur 10 ans ! »

En effet, dans le projet de SkiTEC, il n’y a pas seulement cette notion de volume, mais aussi cette ambition de construire quelque chose de qualitatif et durable.

skitec

Les prochaines étapes du projet

La prochaine étape dans le projet est de commencer à commercialiser ses gammes de mobilier et structures architecturales construits à partir des skis, pour valoriser ce produit à haute valeur ajoutée et rallonger son cycle de vie. Pour passer notamment en phase d’industrialisation, l’équipe se structure et des recrutements sont en cours (ingénieur R&D et stagiaire en communication).

En complément, SkiTEC mène des discussions pour la création d’une filière de réemploi, réutilisation et recyclage des skis, dans le but de trouver des solutions communes et avoir un circuit fluide entre les acteurs locaux de skis !

Les dernières actualités

Alter'Incub fête ses 10 ans à l'Autre Soie !

L'anniversaire d'Alter'Incub approche ! 1er incubateur d'innovation sociale, Alter'Incub accompagne la création d'entreprises pleinement ancrées dans le champ économique, dédiées à l'intérêt collectif, au plus près des nouveaux besoins liés à l...
Lire plus...
prev
next