Bienvenue sur le site de votre Union Régionale

Un nouveau souffle pour la librairie La Parenthèse à Annonay (07)

31 01 2022

Située en plein centre d’Annonay, la librairie historique La Parenthèse a été transmise à ses 3 salarié·e·s en Scop l’été dernier par Françoise Chapon et Pascal Estragnat, qui en étaient propriétaires depuis 17 ans. Si les trois libraires s’inscrivent dans la continuité de leurs prédécesseurs, ils souhaitent imprimer leur marque, notamment par un projet de réaménagement intérieur complet à l’été 2022. Et endosser progressivement leurs nouveaux habits de patron·ne·s !

Etre toutes et tous sur le même pied d’égalité

Aux manettes, ils sont désormais trois, aux parcours divers : Camille, qui n’avait jamais été libraire auparavant, arrivée à la librairie La Parenthèse il y a 6 ans suite à une reconversion, Pierre, fils des anciens propriétaires, arrivé il y a 4 ans en renfort, alors que l’activité connaissait un fort développement, suite à la fermeture d’une autre librairie annonéenne, et Violaine, fraichement embauchée en septembre 2020. « Quand je suis arrivée dans l’équipe, le projet de succession était en germe et Camille et Pierre voulaient déjà reprendre la librairie. Je me suis laissé convaincre peu à peu et j’ai embarqué dans l’aventure à leurs côtés ! », raconte Violaine. Tous les trois, ils ont racheté en août dernier cette librairie historique, créée dans les années 1930, au départ à la retraite des anciens propriétaires. Et pour eux, le choix de la Scop était évident. « Si on rachetait ensemble, c’était pour être complètement égaux, avoir les mêmes salaires, partager les tâches de manière égalitaire, porter les décisions de manière collective… mais aussi ne pas se rendre irremplaçable, c’est-à-dire être en capacité de gérer les dossiers des uns et des autres si besoin, et surtout, pouvoir quitter le projet pour x raison, sans générer une spéculation sur la société, ni contraindre d’éventuels repreneurs à s’endetter… On souhaite que je projet perdure au-delà de nous ! »

equipe-librairie-la-parenthese

Une librairie de proximité

12 000 références, 21 000 livres, répartis sur une surface de 135 m²…. La Parenthèse peut s’enorgueillir d’être une belle librairie, en plein cœur d’Annonay ! « On a de tout, pour tout le monde ! » résume Violaine. « Ces derniers temps, on a particulièrement développé notre rayon BD et manga, sur lequel on a fait + 50 % de chiffre d’affaires l’an dernier. On a la chance d’avoir récupéré une clientèle très ouverte et fidèle. Mais on constate également l’arrivée de nouveaux clients, notamment pas mal de lyonnais récemment installés dans le coin suite aux confinements »,  précise-t-elle encore. La Parenthèse, au-delà de la vente de livre, se veut un véritable lieu de vie, en organisant des rencontres d’auteurs, des conférences, mais aussi en s’externalisant régulièrement sur des salons et événements.

Le livre, un secteur qui ne connait pas la crise

C’est un constat : la crise sanitaire a donné un coup de fouet au secteur du livre. Un peu partout fleurissent de nouvelles librairies indépendantes, et celles déjà en place n’ont jamais aussi bien marché qu’en 2020-21. « C’était clairement un contexte favorable pour nous : grâce à une année 2020 exceptionnelle, on a pu piocher dans la trésorerie pour assurer le rachat », constate Violaine. « Cette vigueur du secteur se traduit concrètement pour nous par l’arrivée de deux nouvelles librairies à Annonay, une Fnac, qui a ouvert un mois après notre reprise, et une librairie concept-store qui doit ouvrir sous peu dans le centre-ville. Cela nous demande de nous adapter, tout en continuant d’affirmer notre singularité et nos valeurs. »

La Parenthèse, après avoir donné un coup de jeune à son logo (le gros éléphant a laissé place à un éléphanteau joueur), va s’attaquer au réaménagement complet de son intérieur à l’été 2022. Une manière pour les 3 libraires d’imprimer leur marque, tout en s’inscrivant dans la continuité de la réputation construite par leurs prédécesseurs…

logo-librairie-la-parenthese

Les dernières actualités

La Belle Électrique passe en Scic : une gouvernance plus ouverte et participative pour les salarié·e·s… et les Grenobloi·se·s !

Du changement dans la continuité. C’est ainsi que l’équipe de La Belle Électrique, salle de musiques actuelles bien connue des mélomanes rhônalpins, résume le grand changement intervenu ces derniers mois, avec sa transformation en Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC). Effective depuis le 1er août dernier, elle est l’aboutissement de plusieurs mois de travail, de concertation et de médiation effectués avec l’ensemble des acteurs, collectivités, salarié·e·s, citoyen·ne·s ou encore structures partenaires, désormais impliqués dans ce projet ambitieux et innovant.
Lire plus...

Scop Ardelaine : 40 ans d’expérimentations économiques et sociétales

Au cœur de l’Ardèche, dans le petit village de Saint-Pierreville, la Scop Ardelaine fabrique et commercialise des articles en pure laine depuis 40 ans. Mais Ardelaine, c’est bien plus que cela encore. Lieu d’accueil et d’activités culturelles, avec plus de 15 000 visiteurs par an, pôle alimentaire avec un café-librairie, un restaurant et un atelier de transformation, elle contribue à la revitalisation et au développement d’un territoire rural en s’appuyant sur ce qui fait sa force depuis sa création : expérimentation, émancipation, polyvalence. Un modèle qui démontre sa pertinence dans le contexte économique et social actuel.
Lire plus...
prev
next